Expérience

L'Heureux Hasard

Comment j’ai découvert le «slow tourism» en campant au milieu des ânes à deux pas des Châteaux de la Loire !

img-3996.jpg

Comment j’ai découvert le «slow tourism» en campant au milieu des ânes à deux pas des Châteaux de la Loire !

Emma, 43 ans, Lyon.
L'Heureux Hasard c'est

Une aventure familiale avant tout

L'ambiance du camping

Nature, Partage & Liberté

Ton conseil avisé

Ici, on se déconnecte, ni téléphone, ni WIFI : On profite !

ma rando préférée

« Trésors cachés du Val de Loire » pour sa pluralité :
forêts, vignes, demeures de caractère…

Le petit "plus" du camping

La chalet d’Ossyane et sa cuisine équipée ouvert à tous.

 

Avec qui j'y vais ?

Sa famille : les enfants adorent cajoler les ânes.

Dès que je suis entrée dans le petit chalet cosy, qui sert de cuisine et de salon communs dans ce camping familial au milieu des peupliers, j’ai su que j’avais fait le bon choix pour ma famille. J’avais eu la lourde responsabilité de gérer l’hébergement pour notre séjour ! J’ai senti dans le regard brillant de mes enfants et de mon mari qu’ils étaient déjà conquis eux aussi !

Cet «heureux hasard» est un havre de paix que l’on a envie de partager. Le seul bruit que nous y entendons de temps en temps est le braiement de bonheur de Noisette ou de Cadichou, ou de l’un des autres ânes.

On a installé nos affaires dans notre cabane en toile et en bois avant de nous cuisiner un petit dîner, agrémenté de quelques herbes et tomates cueillies dans le potager cultivé en permaculture. Ce camping est situé à l’orée de la forêt de Cheverny. Il propose aussi des emplacements, des roulottes et des tentes «nomade» ou «trappeur». Avec Bastien, on cherchait un univers particulier aux antipodes des multiplexes 4 étoiles avec piscines, boîte de nuit et personnel… impersonnel, mais avec un niveau de confort indispensable, parce qu’on n’est pas des aventuriers. Après dîner, on est allés à l’espace feu de camp, savourer notre première soirée de vacances : les enfants n’avaient jamais vécu ça !

 

Faire découvrir la nature à mes enfants

Avec ses balades à dos d’ânes, ses parcelles fleuries, ses nichoirs à oiseaux, ses boîtes à insectes et la location de vélo sur place, j’avais été convaincue par ce camping suite à mes longues recherches sur internet. J’ai grandi à la campagne, mais nos enfants sont nés et grandissent en ville. J’avais vraiment envie de ce genre d’ambiance, de leur montrer un peu ce que j’avais vécu chez mes grands-parents, tout en les sensibilisant à une démarche éco-responsable, pour des vacances vertes avec une empreinte écologique restreinte.

Un lieu, un être humain

On a vite sympathisé avec Sabrina, maîtresse des lieux. Elle nous a raconté sa belle aventure qui l’a menée ici : après une carrière dans le commerce international, elle a changé de vie suite à sa rencontre avec cet animal lors d’un séjour en Aveyron et l’adoption d’une petite fille. Elle a eu envie de lui offrir une vie paisible, entourée de ces animaux, dans la nature. CQFD. Une reconversion qui laisse rêveur : donner vie à un lieu comme ça au milieu des bois et des champs est tellement à l’opposé de nos vies urbaines surconnectées !

Les «ânes de Madame» : des balades dans des sites magnifiques.

Je le savais depuis longtemps, mais ce séjour l’a confirmé : la présence d’animaux dont on peut s’occuper est source de détente et de bien-être. Ici les ânes de Sabrina ne sont jamais bien loin et les enfants allaient les voir plusieurs fois par jour. Parfois ils avaient besoin de soins et Sabrina leur a proposé de l’aider : ils ne se sont pas fait prier pour les brosser et aller remplir des seaux d’eau !

On s’est absenté du camping pendant deux nuits pour un circuit (à dos d’ânes pour les enfants, à pied à côté pour les parents) avec des hébergements dans les environs. Les circuits sont concoctés sur mesure par Sabrina qui connaît le secteur comme sa poche : on lui a indiqué nos envies et elle nous a proposé des parcours autour des traces de biches et de cerfs dans la forêt de Cheverny et dans les vignes. On a fait environ 15 km par jour, ce qui nous laissait vraiment le temps pour des visites, des dégustations et des rencontres. Notre semaine ici nous a détendus comme rarement !

 

Emma, 43 ans, mariée, 3 enfants de 4 à 11 ans, originaire de Lyon.

Un univers particulier aux antipodes des multiplexes 4 étoiles avec piscine mais avec un bon niveau de confort.

Un large choix d’itinéraires pour toute la famille

la présence des ânes dont on peut s’occuper : source de détente et de bien-être

Expérience

proposée par...