Expérience

Soigneur d'un jour à Beauval

© ZooParc de Beauval

Je m’appelle Léa, j’ai treize ans et je suis en 4e à Poitiers.

Tout a commencé à mon anniversaire. Tatie Chris’ m’a fait un cadeau vraiment original : un bon cadeau pour « Soigneur Junior » au Zoo de Beauval. Je ne savais même pas que ce genre de stages existait ! Chris’ sait que je rêve de travailler au contact des animaux depuis que j’ai 6 ans. Je regarde plein de reportages et de vidéos sur le net et je connais déjà plein de trucs ! Surtout sur les pandas roux. Ils ont une petite bouille trop mignonne, et avec leurs petites papattes… enfin bref, ils sont trop beaux !

Du coup, j’ai regardé sur le site zoobeauval.com… Il y a tellement de choses à voir ! 

On est partis tôt avec mes parents et mon petit frère. Je voulais être là dès l’ouverture pour en profiter au maximum. Comme je dois être à l’entrée à 14h, ça nous a laissé toute la matinée pour faire le tour du parc. On a vu des oiseaux, des félins, des poissons, des petits mammifères, les spectacles… Waouh, la matinée est passée trop vite ! D’un coup Papa a dit : « Il faut se dépêcher de déjeuner si tu veux être à l’heure ». Arrivés à l’entrée du parc, il y avait d’autres participants qui attendaient. J’étais un peu intimidée, mais quand Flavie est venue nous chercher, j’étais comme une folle !

Flavie, c’est une des soigneuses. Elle est vraiment gentille et souriante, elle s’est approchée et m’a remis mon badge. D’un coup je me suis sentie comme une vraie soigneuse moi aussi ! Elle nous a ensuite expliqué comment cela se passe et ce à quoi il faut faire attention.

Une des premières choses à faire, c’est préparer la nourriture ! Zut, moi je voulais tout de suite m’occuper des animaux ! Mais en fait, c’est vraiment important. D’ailleurs, on ne fait pas que couper des fruits ou des légumes. Pour que les suricates soient obligés de chercher leur nourriture, on met des vers de farine dans des cannes de bambou percées de trous.

Flavie nous explique que cela s’appelle « l’enrichissement ». Les soigneurs doivent trouver des idées pour reproduire les situations de la vie sauvage. Il faut les occuper et les garder attentifs à leur environnement… Ça contribue à leur bien-être, c’est super important. Comme ça ils vivent mieux en captivité et c’est plus facile pour se reproduire. L’objectif c’est de sauver certaines espèces de l’extinction.

Mais qui s’occupe de mon bien-être à moi ? J’en peux plus ! Je veux voir les animaux ! Quand les soigneurs disent « on y va », je suis la première debout !

On commence par les tortues géantes. Elles vont à deux à l’heure, genre ralenti comme dans les films… Ensuite, on nourrit les suricates… C’est drôle de les voir se chamailler pour attraper les vers ! Ils se grimpent dessus et grattent et farfouillent avec leur museau dans la canne de bambou. Tout le monde se marre !

Puis on va voir les sitatungas… J’avoue, je ne connaissais même pas ! C’est une espèce d’Antilope avec de fines rayures blanches… Les jeunes ont aussi des taches, un peu comme Bambi… So cute ! Flavie me dit de ne pas les caresser pour qu’ils conservent leurs réflexes d’animaux… Dommage, ils sont trop craquants ! Et les arapaïmas… Pareil, je ne m’attendais pas à ce que ce soit de gros poissons assez voraces ! Et il y a aussi les coatis et puis aussi… En même temps, il y a tellement d’espèces à Beauval !

Bilan de l'expérience

Avec les autres, on commence à bien s’amuser. Mathis, lui, est fan des tigres, mais on n’a pas le droit de les nourrir, pour des questions de sécurité.

Flavie nous explique vraiment bien son métier, elle prend le temps pour toutes nos questions et elle a plein d’anecdotes… Elle connaît les habitudes des animaux, elle leur donne des petits noms, on dirait une vraie maman ! Plus la journée passe, plus je me dis que c’est vraiment le métier que je veux faire !

Arrive le moment de nettoyer l’enclos des coatis. C’est pas ce que je préfère, mais bon, à plusieurs ça va vite. Les animaux, c’est comme les humains, ils vivent mieux quand leur chambre est bien rangée… Ça ferait rire Maman si elle m’entendait !

Les soigneurs nous rassemblent, il est déjà 17h… C’est pas juste, c’est passé beaucoup trop vite ! Flavie me remet un diplôme ! Je vais l’accrocher dans ma chambre à côté du poster des pandas roux… Et je peux aussi garder le badge ! Lundi je le mettrai pour aller au collège, les copines vont être trop jalouses !

Dans la voiture, je n’arrête pas de parler. Mais il y a tellement à raconter ! Il faut absolument qu’on revienne cet hiver pour refaire « Soigneur Junior » car les activités seront différentes. Et puis, je pourrai revoir Flavie !